top of page

Se raconter dans une lettre : 6 exercices d'écriture thérapeutique

Dernière mise à jour : 26 janv. 2022

Bien qu’on l’associe d’emblée au domaine administratif ou à une époque un peu vieillotte, la lettre peut être bien plus qu’un simple outil de communication, elle peut servir de porte d’accès à une meilleure compréhension de soi et à davantage de bien-être émotionnel. De nombreux et nombreuses psychothérapeutes exploitent la pratique d'échanges épistolaires pour accompagner leurs patients aux prises avec des difficultés personnelles et professionnelles. On l'appelle aussi parfois le courrier-thérapie.


Toujours dans notre thématique consacrée à l’écriture thérapeutique, je vous présente aujourd’hui six exercices d’écriture thérapeutique qui s'inspirent justement du courrier-thérapie, ou de l'art de s'écrire à travers l'épistolaire.



Pourquoi est-ce efficace, le courrier-thérapie?

Se soigner par l’écriture, que ce soit en tenant un journal intime ou en adressant une lettre à votre moi futur, est en soi un acte symbolique. Simples, gratuits et immédiats, les actes symboliques vous aident à matérialiser un problème – à mettre des mots sur ce qui vous chicote – pour arriver à vous en départir plus facilement.


On dirait quasiment de la magie, mais non.

C’est simplement le pouvoir des mots. 😉



(Source : Unsplash)


Exercice d’écriture thérapeutique : la lettre à un parent

Enfant, nous sommes toutes et tous confrontés à des frustrations, des déceptions. La lettre à un parent se veut un moyen de laisser parler cet enfant en vous qui souffre peut-être encore. En lui donnant la chance de s'exprimer librement, vous lui permettez d'affirmer haut et fort les besoins qui n’ont pas été satisfaits par l’un ou l’autre de ses parents (ou les deux) durant son enfance.


Méthode :

  1. Dénichez une photo du ou des parent(s) en question, datant de votre enfance

  2. Écrivez votre lettre en vous adressant directement au(x) parent(s) en question

  3. Laissez reposer

  4. Relisez ce que vous avez écrit en observant bien la ou les photo(s)

  5. Brûlez la lettre / Envoyez-la symboliquement par la poste / Envoyez-la à votre parent

  6. Sentez-vous en paix avec vous-même


(Source : Unsplash)


Exercice d’écriture thérapeutique : la lettre à son moi enfant

On se concentre toujours sur la période de l’enfance, mais cette fois-ci, c’est vous qui adresserez une lettre à l’enfant que vous étiez à l’âge de 10 ans, par exemple. Avez le recul, que souhaiteriez-vous lui dire à cet enfant qui ne connaissait alors que si peu de choses de la vie?


Méthode :

  1. Dénichez une photo de vous dans l’enfance

  2. Écrivez votre lettre en vous adressant directement à l’enfant que vous étiez

  3. Laissez reposer

  4. Relisez ce que vous avez écrit en observant bien la photo

  5. Brûlez la lettre / Envoyez-la symboliquement par la poste

  6. Accueillez plus sereinement votre moi enfant


(Source : Unsplash)


Exercice d’écriture thérapeutique : la lettre à son moi futur

Vous l’aurez deviné, c’est exactement le même principe que pour la lettre à son moi enfant. Que souhaiteriez-vous dire à votre moi dans 15 ans, 20 ans, 30 ans? C’est un exercice idéal pour ceux et celles qui peinent à se situer face à l’avenir incertain et de plus en plus polarisé qui nous attend.


Méthode :

  1. Visualisez (ou dessinez, si le cœur vous en dit!) une version de votre moi futur

  2. Écrivez votre lettre en vous adressant directement à cette version

  3. Laissez reposer

  4. Relisez ce que vous avez écrit

  5. Brûlez la lettre / Envoyez-la symboliquement à votre moi du futur

  6. Sentez-vous plus en paix face à l'avenir



(Source : Unsplash)


Exercice d’écriture thérapeutique : la lettre-remède

Contrairement aux trois autres exercices, celui-ci est nettement plus agréable à réaliser! La lettre-remède, c’est le genre de lettre que vous ressortirez lorsque plus rien ne va. Sur un papier à lettre de votre choix, vous y noterez une foule d’aspects positifs concernant votre vie personnelle, professionnelle, familiale et sociale. C’est un peu comme si tout ce qui contribue à votre bonheur se retrouvait enfermé dans une enveloppe qu’il ne vous resterait plus qu’à décacheter pour fuir la morosité.


Méthode :

  1. Attendez de vous sentir au top de votre forme

  2. Écrivez votre lettre-remède en y listant

- vos qualités et compétences

- vos petites et grandes réussites

- vos moments intenses de bonheur

- les activités qui contribuent à votre bien-être

- les relations qui vous rendent heureux


3. Conservez la lettre dans un endroit sécuritaire et facilement accessible

4. Relisez votre lettre-remède à haute voix chaque fois que le cœur n’y est plu


Rédaction de récit de vie et biographie à titre de prête-plume. Retranscription de manuscrit de vie.

Exercice d’écriture thérapeutique : la lettre à un proche

Ce n’est pas parce qu’on devient adulte que les conflits cessent, bien au contraire! La lettre à un proche, semblable à la lettre à un parent, vous permet d’aborder une situation délicate avec un ou une proche de votre entourage. La différence, c’est ce que cette fois-ci, vous n’aurez pas à laisser s’exprimer l’enfant blessé en vous, vous vous adresserez telle que vous êtes actuellement.


Méthode :

  1. Dénichez une photo du proche en question

  2. Écrivez votre lettre en vous adressant directement à cette personne

  3. Laissez reposer

  4. Relisez ce que vous avez écrit en observant bien la photo

  5. Brûlez la lettre / Envoyez-la de manière symbolique / Envoyez-la de manière pas du tout symbolique

  6. Sentez-vous en paix avec vous-même



(Source : Unsplash)


Exercice d’écriture thérapeutique : la lettre à un symptôme

La lettre à un symptôme peut être vraiment intéressante afin d’aborder de front des symptômes ou des troubles qui nuisent à votre bien-être. La dépendance (au jeu, à l’alcool, aux drogues, au travail, au sexe, name it!), les accès de colère, les douleurs chroniques, le stress, ne sont que quelques-uns des exemples qui se prêtent très bien à cet exercice d’écriture thérapeutique.


Que souhaiteriez-vous lui dire, à cette sacrée dépendance qui vous a fait perdre votre emploi? À ce satané mal de dos chronique qui vous retranche tranquillement, mais inéluctable, du monde des vivants?


Méthode :

  1. Dénichez une photo de votre symptôme

  2. Écrivez votre lettre en vous adressant directement au symptôme en question

  3. Laissez reposer

  4. Relisez ce que vous avez écrit en observant bien la photo

  5. Conservez la lettre dans un endroit sécuritaire et accessible

  6. Relisez-la dès que votre symptôme revient vous hanter


Devrait-on envoyer une lettre à un proche qui nous a blessé?

Plusieurs de ces exercices d’écriture thérapeutique vous offrent l’occasion d’adresser une lettre à un parent ou un proche qui vous a blessé. Parfois, le simple fait de coucher par écrit ses ressentis et ses expériences permet de se libérer de la souffrance, sans avoir à en faire part à l’agresseur. Si vous en ressentez le besoin et que vous avez bien pris soin d’évaluer les conséquences de votre décision, vous pouvez très bien choisir de véritablement envoyer votre lettre à un proche.



 

Et vous, avez-vous déjà tenté de régler une situation à l'aide d'une lettre?
Quels ont été les effets de cette pratique?
N’hésitez pas à faire part de vos commentaires, questions et expériences en lien avec l’écriture thérapeutique. Je réponds à tous les messages!
Rédactrice québécoise indépendante - Sophie Bégin - Mausus Rédaction

1 585 vues0 commentaire

Comments


bottom of page